Benny Benassy

Benny Benassi

Electro

Biographie & Discographie

Marco Benassi, dit "Benny", naît le 13 juillet 1967 à Milan, en Italie. À la fin des années 1980, il commence à mixer en compagnie de son cousin, Alle Benassi, sous le nom de Benassi Bros. Lors de la décennie suivante, il se consacre au travail de studio et met notamment en son des projets comme Whigfield, en 1994. Il propose sa première production sous le pseudonyme de KMC en 2001, laquelle cartonne en Italie et en Angleterre. Mais c'est véritablement en 2002 avec le hit "Satisfaction" de Benassi Bros. qu'il entre dans une nouvelle dimension. Deuxième des charts en Grande-Bretagne, quatrième en France, son nom circule massivement. Il enchaîne les collaborations, avec notamment Goldfrapp et Paul Oakenfold. Mais c'est surtout avec le remix du groupe de hip-hop Public Enemy, "Bring the Noise", que Benny Benassi prolonge son succès international.

Il publie l'album Rock'n'Rave en 2008, qui l'impose en DJ superstar, loué pour avoir réussi à ménager sophistication et ouverture populaire. Madonna le recrute même pour remixer son single "Celebration". Le disque suivant, Electroman, dévoilé en 2011, marque un peu le pas, malgré la présence de partenaires de premier plan comme Chris Brown, Kelis, T-Pain, ou apl.de.ap des Black Eyed Peas. Mais le single "Cinema" tire son épingle du jeu en atteignant la vingtième position des charts en Grande-Bretagne. En 2012, il travaille de nouveau avec Madonna, cette fois à la production de trois compositions sur MDNA. L'année suivante, il se reconcentre sur sa propre carrière et compose deux nouveaux titres, "Dance the Pain Away" avec John Legend en invité et "Back to the Pump", annonciateurs d'un hypothétique album qui tarde finalement à apparaître. Benny Benassi refait surface en 2016, flanqué à nouveau de Chris Brown pour le tube addictif, "Paradise", relançant l'effervescence avant l'arrivée d'un nouveau disque, cinq ans après son prédécesseur, qui survient en juillet. Outre "Paradise" et "Dance the Pain Away", l'album contient plusieurs collaborations très en vue comme "Even If" avec Vassy ou l'étonnant "Shooting Helicopters" avec le chanteur issu du metal, Serj Tankian, leader de System of a Down.

Actualités