Spears

Britney Spears

Biographie & Discographie

C'est au cœur du Mississippi, dans la petite ville de McComb, que Britney Spears voit le jour le 2 décembre 1981. Très tôt attirée par la gymnastique et la danse, elle se passionne également pour le chant, qu'elle pratique dans la chorale de l'église baptiste de Kentwood. Seulement âgée de huit ans, elle se présente à une audition pour l'émission télévisée Mickey Mouse Club et malgré la forte impression laissée au jury, ne peut intégrer la troupe en raison de son jeune âge.

Elle passe les trois années suivantes dans une école de danse et de théâtre new-yorkaise afin de se perfectionner. Retentant sa chance à onze ans, elle est finalement retenue pour co-animer le Mickey Mouse Club aux côtés d'autres stars en devenir telles que Christina Aguilera ou Justin Timberlake. En 1998, elle signe avec la maison de disques Jive Records qui lui permet de tourner en première partie de N'Sync ou des Backstreet Boys. Elle publie son premier single, "Baby One More Time" qui fait aussitôt un triomphe en s'écoulant à plus de 2,5 millions d'exemplaires, atteignant plus tard le total pharaonique de neuf millions. Son premier album homonyme, mélangeant sonorités pop, rap et dancefloor récolte de multiples récompenses.

Le 15 mai 2000, celle qui partage alors la vie du chanteur Justin Timberlake sort son second album Oops!… I Did It Again, qui entre directement à la première place des charts américains et s'écoule à plusieurs millions d'exemplaires, permettant à l'artiste d'engager une tournée mondiale au cours de laquelle elle véhicule une image plus provocante qu'auparavant. La tendance se confirme avec l'album Britney qui paraît l'année suivante, mais dans une Amérique post-11 septembre encore traumatisée, la jeune icône peine à renouveler son succès et annonce vouloir faire un break de plusieurs mois. Elle en profite pour faire ses véritables débuts au cinéma, dans le film Crossroads en 2002, mais sa prestation est jugée calamiteuse par la critique, qui lui attribue même un Razzie Award, l'équivalent d'un Oscar… pour la plus mauvaise actrice.

Après s'être consolée de sa rupture avec Justin Timberlake avec le chanteur de Limp Bizkit, Fred Durst, la vie privée de Britney Spears bascule dans le rocambolesque lorsqu'elle se marie à Las Vegas avec son ami d'enfance Jason Allen Alexander. Annulée au bout de… 55 heures, leur union est médiatisée à outrance, provoquant un véritable malaise autour de l'artiste. Celle-ci tente de reprendre en main sa carrière dès 2003 avec l'album In the Zone et le tube "Toxic" qui lui rapporte un premier Grammy Award l'année suivante et lui permet de retrouver les cîmes des charts. Il est alors temps de publier une première compilation, Greatest Hits : My Prerogative sort ainsi en 2004 agrémenté de trois inédits, et va s'écouler à cinq millions d'exemplaires.

Britney Spears s'absente de la scène médiatique durant trois ans, au cours desquels elle a épousé son danseur Kevin Federline, donné naissance à deux fils, en 2005 et 2006, et finalement… divorcé en 2007, après de multiples frasques (son rasage de crâne, sa fâcherie avec Madonna, ses cures de désintoxication). Elle parvient toutefois à refaire surface pour l'album Blackout, sorti fin 2007. Celui-ci est davantage tourné vers l'électro pour un virage applaudi par la critique. Il ne lui faut ensuite qu'un an pour publier un nouveau disque, Circus, et repartir à la conquête des charts. Enfin décomplexée, elle revient en 2011 avec l'album Femme Fatale et s'offre une nouvelle tournée mondiale. On la retrouve ensuite en tant que jurée de la seconde saison du télé-crochet The X Factor mais aussi à Las Vegas, où Britney Spears signe en 2013 un contrat record pour jouer durant deux ans. La même année, elle sort son huitième opus, Britney Jean, sur lequel on retrouve le tube "Work Bitch" ainsi que d'autres titres composés par des artistes tels que Sia ou encore Katy Perry. En 2015, après avoir publié un duo avec Iggy Azalea, "Pretty Girls" et participé à l'album Déjà Vu du DJ italien Giorgio Moroder, Britney Spears annonce qu'elle a débuté les sessions d'enregistrement de son nouvel opus. Baptisé Glory, il paraît le 26 août 2016 dans la foulée d'un nouveau single lancé en éclaireur, "Make Me", auquel participe G-Eazy, ainsi que d'un titre collaboratif, Hands, composé par Justin Tranter et produit par Mick Ronson. Celui-ci rend hommage aux victimes de la fusillade d'Orlando du 12 juin 2016 et accueille une pléiade d'invités : outre Britney Spears, Gwen Stefani, Meghan Trainor, Selena Gomez, Mary J Blige, Jason Derulo, Jennifer Lopez, Adam Lambert ou encore Pink se succèdent devant le micro pour la bonne cause. À sa sortie, le neuvième album de la chanteuse convainc plus de 110 000 acheteurs dès sa première semaine d'exploitation et ne tarde pas à se hisser sur la troisième marche du podium des meilleures ventes de disques aux États-Unis. Un autre single prend le relais en novembre : "Slumber Party", sur lequel Britney Spears partage le chant avec l'actrice, mannequin et chanteuse Tinashe. Le titre se voit même réexploité dans la foulée en intégrant un EP qui sera dévoilé début 2017, Slumber Party Remix, pour lequel la chanteuse a fait appel à quelques pointures de la production comme Bad Royale, Bimbo Jones, Danny Dove, Marc Stout, Misha K ou encore DropGun. À l'été, les rumeurs vont bon train sur l'éventuelle participation de la star au Superbowl 2018 pour un retour 17 ans après sa première prestation. Elle n'a pas annoncé si elle chanterait live ce soir-là si elle devait s'y produire à nouveau, mais elle prouve en août, lors d'un concert à Las Vegas, qu'elle peut se passer de playback en chantant en live "Something to Talk About". Elle commente sa décision et fustigeant la presse qui l'attaque constamment sur ce point. La chanteuse met fin à sa longue résidence à Las Vegas à la fin de l'année 2017, elle pourra ainsi se consacrer à la composition de nouvelles chansons.

Actualités