Daft

Daft Punk

Electro

Biographie & Discographie

C'est au Lycée Carnot, à Paris, en 1987, que se rencontrent Guy-Manuel de Homem Christo et Thomas Bangalter autour d'une passion commune : la musique. Influencés par les Stooges et le MC5, ils fondent leur premier groupe de rock, Darlin', en 1992. Ils se tournent ensuite vers un courant en pleine explosion : la techno. Ils découvrent la house et les raves. C'est au cours de l'une d'entre elles que le duo rencontre les dirigeants du label techno écossais Soma. Signant avec ce dernier, les deux amis adoptent le nom Daft Punk (Punk idiot) en référence à une critique acerbe d'un journaliste anglais qui avait qualifié ainsi leur musique quelques années plus tôt. En 1994, ils publient un premier maxi deux titres, Alive/The New Wave et enchaînent avec l'imparable single « Da Funk » l'année suivante, dont le succès les propulse en première partie des Chemical Brothers.

Daft Punk signe alors avec Virgin en 1996 et sort son premier album, Homework, l'année suivante. Face au succès de sa musique, incorporant à une base techno des éléments de disco, pop, rock ou electro, le duo se protège en n'apparaissant plus que masqué. Au sortir d'une tournée américaine de quarante dates en 1999, Thomas Bangalter fait une infidélité à son complice et signe le tube dancefloor « Music Sounds Better With You » avec le groupe Stardust. Daft Punk sort Discovery en 2001, sur lequel il apparaît désormais casqué, sous l'allure de robots. Après un long silence discographique, le duo est de retour avec l'ambitieux Human After All en 2007, avant de signer trois ans plus tard la bande-originale du film Tron : l'Héritage. Précédé par le tube « Get Lucky » sur lequel opèrent Nile Rodgers et Pharrell Williams, le quatrième album de Daft Punk devient en 2013 celui de tous les records. Random Access Memories remet au goût du jour le disco et s'impose au sommet des charts internationaux. Le groupe français est récompensé dans la foulée aux Grammy Awards où il rafle quatre trophées et crée l'événement en jouant aux côtés de Stevie Wonder. En novembre 2015, un documentaire, baptisé Daft Punk Unchained, témoin de cette aventure exceptionnelle, est diffusé sur Canal + et commercialisé dans la foulée. Fidèle à son approche habituelle, le groupe se fait ensuite très discret ne réapparaissant que le 22 septembre 2016,à l'occasion de la sortie de la chanson éponyme du prochain album de The Weeknd, Starboy, dont les deux Français assurent la production, puis du deuxième single de la star canadienne, "I Feel it Coming". Les trois hommes se retrouveront pour une prestation événement lors de la cérémonie des Grammy Awards le 12 février 2017. Au cours de l'année, Thomas Bangalter donne de son temps pour une nouvelle mission de production, cette fois pour le cinquième album du groupe de rock canadien Arcade Fire. Le duo casqué apporte une contribution plus discrète mais aussi plus funky au jeune groupe The Parcels en produisant le titre "Overnight", propulsé par des cocottes de guitare à la Nile Rodgers qui semblent devenues leur marque de fabrique depuis Random Access Memories. En septembre 2017, c'est au tour de Guy-Manuel de Homem-Christo d'agir en solo : il co-écrit et produit "Ne me laisse pas t'oublier", un titre du nouveau disque de Charlotte Gainsbourg, Rest. Bientôt les deux hommes casqués sont annoncés comme étant de retour sur la route, en Afrique en l'occurrence, mais il s'agit d'une supercherie montée par deux DJ anonymes déguisés comme leurs idoles.

Actualités