ItaloBrothers

Electro

Biographie & Discographie

C’est en 2005 à Nordhorn, en Allemagne, que le DJ Zacharias Adrian, le chanteur Matthias Metten et le producteur Kristian Sandberg décident d’unir leurs talents au sein de la formation ItaloBrothers. Celle-ci doit son nom à la légendaire joie de vivre italienne et à l'amitié fraternelle qui unit les trois musiciens. Ils publient très vite leur premier titre, « The Moon », puis enchaînent avec « Colours of the Rainbow » en 2006 qui leur ouvre les portes du label de Cascada, un trio allemand d’eurodance, qui leur confie le remix de « Ready for Love ».

Bientôt, Kristian Sandberg se met en retrait et laisse les deux autres membres tourner dans toute l’Europe. En 2009, « Stamp on the Ground » est un premier succès marquant puisqu’il est certifié en Allemagne et dans toute l’Europe du Nord, imposant la formule rafraîchissante de la dance d’ItaloBrothers. Trois ans plus tard, l’écho est encore plus grand pour « My Life Is a Party » qui, sur la base d'un titre du groupe O-Zone, enflamme l’été 2012 avant d’être remixé par R.I.O. dans une version encore plus efficace. Un nouveau single, « This is Nightlife », maintient le groupe au plus haut des classements en Europe centrale l'année suivante. Suit en 2014 un nouveau tube « Up 'N Away », qui intègre le top 100 en Suisse. En 2015, ItaloBrothers se signale dans les charts scandinaves grâce à « Springfield », qui bénéficie de l'apport de Martin Tungevaag, puis dans le top France avec « Welcome to the Dancefloor ». Cette riche année se clôt avec « Sleep When We're Dead » et « Kings And Queens ». L'année 2016 d'Italobrothers s'anime de deux nouveaux singles, "Generation Party" et "Summer Air". Ce dernier parvient à se manifester dans les charts internationaux avec notamment une probante deuxième place en Norvège. Un an plus tard, on les retrouve avec l'étonnant hommage à l'acteur d'Alerte à Malibu, "Hasselhoff 2017". Il publie également le single "Sorry".

Actualités