Biographie & Discographie

Né à Brooklyn le 4 décembre 1969, le jeune Shawn Corey Carter doit apprendre à grandir vite après avoir été abandonné par son père à l'âge de douze ans. C'est sa mère qui l'éveille à la musique en lui offrant un lecteur à cassettes pour son anniversaire. S'il préfère l'argent facile aux études, il s'acoquine très vite avec son mentor Jaz-O, avec qui il enregistre en 1989 "Hawaiian Sophie" et "The Originators" l'année suivante, empruntant pour l'occasion un nouveau surnom : Jazzy. Lorsque EMI laisse Jaz-O sans label, Jay parvient à se faire remarquer par le manager du groupe Original Flavor et se retrouve sur le titre "Can I Get Open", extrait de son second album en 1993. Adoubé par Big Daddy Kane, il figure aux côtés de nombreux autres MC sur le morceau "Show & Prove" en 1994.

L'année suivante sort enfin son premier maxi, In My Lifetime sur Payday Records. Mais leur travail ne satisfait pas Jay-Z qui s'empresse de créer son propre label indépendant, Roc-A-Fella Records, qui sera acquis pour moitié en 1997 par Def Jam. Pour l'heure, c'est Priority Records qui se charge de la distribution de son premier album, Reasonable Doubt en 1996. Le succès critique laisse entrevoir de belles perspectives à ce rappeur au flow nonchalant qui a su s'entourer de producteurs ayant le vent en poupe, comme DJ Premier ou encore Clark Kent. Sean "Puff Daddy" Combs rentre dans la danse en 1997 en tant que producteur exécutif de son nouvel album In My Lifetime, Vol.1.

Cette fois, Jay-Z va bénéficier de la force de frappe de Def Jam à la distribution, mais l'album est plus lisse qu'attendu, Jay-Z imputant cela des années plus tard à un certain mal-être au moment de l'enregistrement dû à la perte tragique de son ami The Notorious B.I.G.. Un an plus tard, il remet donc le couvert avec In My Lifetime, Vol. 2…, Hard Knock Life enregistrant les contributions de producteurs en vogue tels que Swizz Beatz ou Timbaland. Mais c'est véritablement le troisième volet de la série, In My Lifetime, Vol. 3… Life and Times of S. Carter, qui va rentrer dans l'histoire en 1999, en grande partie grâce au titre concocté par Timbaland, "Big Pimpin'". Visant rien de moins que la succession de The Notorious B.I.G. dans le cœur des habitants de Brooklyn, il publie en septembre 2001 The Blueprint, marqué par les productions de Kanye West et Timbaland et abritant un featuring d'Eminem. Opposé sur la scène new-yorkaise à Nas, il répond aux attaques de ce dernier avec le morceau "Takeover".

En 2002, il sort The Blueprint² : The Gift & the Curse, tentant de combiner son succès de masse avec une volonté de satisfaire ses fans de la première heure. Il décide de prendre sa retraite discographique l'année suivante, après avoir sorti son Black Album, introspectif et touchant. Il en sort également une version a capella que vont s'accaparer de nombreux remixeurs, parmi lesquels Danger Mouse. Après avoir tenu un énorme concert au Madison Square Garden de New York en 2003, il réapparaît en studio avec le groupe de neo metal Linkin Park en 2004, pour un projet de six titres constitués de mash-up allant puiser dans le répertoire des artistes. En octobre 2005, il se réconcilie sur scène avec Nas lors du show annuel de la radio new-yorkaise Power 105.1.

Le 21 novembre 2006, Jay-Z effectue son retour discographique avec Kingdom Come, rapidement suivi d'un projet spontané, American Gangster, bande-originale du film du même nom qui sort conjointement en novembre 2007. En 2009, Jay-Z publie son onzième album, The Blueprint 3, sur lequel il accueille un casting de rêve : Rihanna, Alicia Keys, Kanye West, No ID, Timbaland, Swizz Beatz ou encore The Neptunes. Deux ans plus tard, il sort un album commun avec Kanye West, intitulé Watch the Throne, avant de superviser en 2013 la bande-originale de Gatsby le Magnifique, faisant appel à Lana del Rey ou encore Bryan Ferry. Devenu un homme d'affaires avisé, "Monsieur Beyoncé" sort son nouvel opus avec l'appui de la marque Samsung, rendant Magna Carta... Holy Grail disponible en exclusivité pour plus d'un million d'utilisateurs de smartphones et tablettes du fabricant coréen. Frank Ocean, Rick Ross, Beyoncé ou encore Justin Timberlake figurent parmi les invités. Après une tournée-événement en compagnie de ce dernier, Jay Z (qui s'est délesté de son trait d'union pour son nom de scène), retrouve sa compagne pour On the Run, une tournée commune dans le prolongement du Mrs. Carter Show World Tour, qui fait escale au Stade de France en septembre 2014. Le nom de la tournée fait ainsi référence au duo que le couple signe sur l'album de Jay Z. En 2015, ce dernier annonce l'acquisition du logiciel de streaming Tidal et lance en grandes pompes le site, en conviant tous les plus grands vendeurs musicaux, de Madonna à Daft Punk. Un an plus tard, le bilan est négatif, le site étant annoncé comme un gouffre financier pour l'artiste. Pourtant, il multiplie les initiatives pour le développer et c'est par ce média qu'il annonce en septembre vouloir diffuser un concert caritatif pour l'association Robin Hood qui lutte contre la pauvreté. Le show rassemblera Beyoncé, Lil Wayne, Lauryn Hill, Nicki Minaj et lui-même sur la scène du Barclays Center de Brooklyn. Le mois de juin 2017 voit Jay-Z revenir au centre de la scène et s'avère exceptionnel entre son entrée au Songwriter Hall of Fame, ponctuée d'un discours de Barack Obama, la naissance de ses jumeaux et la sortie d'un nouvel album, 4:44, disponible en exclusivité sur sa plateforme Tidal. De nombreuses rumeurs courent sur l'origine du nom de ce disque. L'explication ne tarde pas : outre le fait que le "4" est le chiffre fétiche du couple, il évoque le numéro de l'adresse d'un hôtel new-yorkais où le couple s'est disputé et à failli partir en éclats. À 4h44 du matin, Beyoncé était sur le point de quitter Jay-Z quand il l'a suppliée de rester. En juillet, un documentaire de Channel 4, Public Enemies : JAY-Z vs. Kanye West, consacré à sa carrière et ses relations tumultueuses avec Kanye West, son meilleur ennemi, voit le jour. En novembre, Jay Z annonce lors d'une interview qu'il a travaillé ces derniers mois avec Beyoncé sur un album en commun et qu'ils prolongeront l'expérience, avec sans doute un album à la clé.

Actualités