Perry

Katy Perry

Pop

Biographie & Discographie

Fille d'un couple de pasteurs, Katheryn Elizabeth Hudson est née à Santa Barbara en Californie le 25 octobre 1984 et s'initie à la musique grâce au gospel avant de se diriger vers le rock chrétien, genre dans lequel elle enregistre même un album sous le nom de Katy Hudson. Très influencée par Queen, cette fan du chanteur Freddie Mercury est repérée par l'équipe de compositeurs The Matrix, œuvrant déjà pour des artistes tels que Jason Mraz. Ils projettent de sortir un album avec Katy Perry pour figure de proue. Si celui-ci ne voit finalement pas le jour, l'artiste signe pour Capitol chez qui elle sort un trois-titres, "Ur So Gay", en 2007.

Avec son titre "I Kissed a Girl", qui parvient à se classer numéro un dans de nombreux pays, elle joue la provocation et affiche sa fascination pour la fête et la culture gay. Elle récidive en 2010 avec "California Gurls", un titre qui lui permet de se frotter à Snoop Dogg et de se classer une nouvelle fois en tête de nombreux charts internationaux. Il prépare idéalement le terrain pour l'album Teenage Dream, qui se vendra à plus de cinq millions d'exemplaires dans le monde, amplifiant ainsi le succès de son prédécesseur One of the Boys. On retrouve la chanteuse en 2013 dans un nouvel album empreint de plus de maturité, Prism, bien lancé par "Roar" et "Dark Horse". Les clips de ces deux tubes dépassent chacun le milliard de vues sur Vevo, une première pour une artiste féminine. Alors au sommet de sa notoriété, elle est choisie pour assurer l'animation musicale de la mi-temps du Superbowl en 2015, une consécration artistique très convoitée. Et pour cause : cette année-là, le show est suivi par 118,5 millions de télespectateurs américains. En 2016, libérée de toute obligation, elle commence à travailler sur son prochain album et annonce qu'elle veut prendre son temps. Elle s'accorde juste une parenthèse pour enregistrer "Rise", une commande spéciale de la NBC pour l'habillage de son direct des Jeux Olympiques. De générique, le titre devient un tube : numéro 1 en Australie et 11 aux U.S.A. Entretenant son image de fausse ingénue, elle publie à la sortie de l'été une nouvelle vidéo humoristique où elle est nue, mais cette fois, son message est sérieux : elle appelle à voter pour les élections présidentielles. Engagée aux côtés d'Hillary Clinton durant toute sa campagne, elle est profondément marquée par la victoire inattendue de Donald Trump, au point qu'elle décide de repousser son album qui était quasiment prêt. Elle annonce qu'elle souhaite y intégrer des titres évocant la situation politique et dit espérer que sa "nouvelle musique inspirera guérison, paix et unité". Courant décembre, elle s'enferme ainsi en studio pour enregistrer à nouveau. Elle en ressort avec un premier single, co-écrit avec son amie Sia Furler, "Chained to the Rhythm", qui décrit comment tout le monde vit dans sa bulle, comme le parc d'attraction dépeint dans le clip qui l'illustre, en refusant de se soucier des enjeux et des problèmes qui existent en dehors. Un thème qui résonne comme un commentaire sur la situation politique dans son pays. Mais Katy Perry n'oublie pas d'alimenter son image de chanteuse fantasque en publiant le single electro pop "Bon Appétit", conçu avec Migos, qu'elle tease de façon pour le moins originale puisqu'elle enjoint ses fans à réaliser une tarte suivant une recette qu'elle a diffusée sur les réseaux sociaux. Les desserts les plus appétissants offrent la possibilité à leurs auteurs d'écouter le titre en avant-première. Puis, la jeune femme révèle enfin le nom de son album et sa date de sortie : Witness verra le jour le 9 juin. Elle annonce du même coup celle qui marquera le départ de sa tournée mondiale : le 7 septembre, à Colombus. Elle doit toutefois anticiper cet évènement en juin, puisqu'elle participe au concert One Love Manchester qui rend hommage aux victimes de l'attentat de Manchester qui a endeuillé le concert de sa consoeur Ariana Grande. Le 9 juin paraît enfin Witness, pour lequel la chanteuse assure une promotion massive pour laquelle elle tente d'innover, en se faisant filer par exemple pendant 48 heures non stop. Mais sa meilleure promotion reste encore sa musique, et en l'occurrence le single "Swish Swish", sur lequel est invitée Nicki Minaj et dont le clip donne une nouvelle fois dans l'autodérision. Humour et titres efficaces : la formule fait une nouvelle fois recette, puisque la superstar s'adjuge la première place du Billboard avec son album. Elle consolide même son succès avec une prestation sportive de "Swish Swish" sur la scène des MTV Video Music Awards, qui accueille pour l'occasion un ballon de basket géant. La chanteuse trouve même le temps de poser sa voix sur le tube "Feels" du DJ Calvin Harris.

Actualités