Biographie & Discographie

Shaffer Chimere Smith, alias Ne-Yo, voit le jour le 18 octobre 1979 à Los Angeles et affirme très tôt sa volonté de devenir une star de la chanson, à l'instar de ses idoles Whitney Houston ou Michael Jackson. Au gré de concerts de plus en plus importants, il attire l'attention de l'un des labels les plus actifs dans le domaine du hip-hop et du R&B, Def Jam. Celui-ci laisse carte blanche à Ne-Yo pour qu'il enregistre quelques singles en vue de la publication d'un premier album, en 2006.

C'est ainsi que naissent « So Sick », « Sexy Love » ou « When You're Mad », qui reçoivent un accueil très favorable dans les clubs de la côte ouest et lui permettent de se positionner pour effectuer la première partie de stars confirmées telles que Chris Brown et The Dem Franchize Boyz, peu de temps après la sortie de In My Own Words, son premier album. Celui-ci est suivi d'un deuxième effort, Because of You, sur lequel s'invitent Beyoncé, Busta Rhymes et Fabolous. Avec un million et demi d'exemplaires écoulés, il ne lui faut pas plus de quelques semaines pour déloger Avril Lavigne de la tête du Billboard, grâce notamment aux singles « Can We Shill » ou « Do You ». Très demandé, il met alors ses talents au service de Whitney Houston, Céline Dion, Enrique Iglesias, Craig David, Chris Brown, Britney Spears, Lindsay Lohan, Anastacia ou Ciara et collectionne les récompenses.

En 2008, il sort Year of the Gentleman, bientôt suivi en 2010 d'un quatrième disque intitulé Libra Scale, précédé du single "Beautiful Monster" qui parvient à se classer numéro un en Angleterre. Un an plus tard, c'est au sommet du Billboard que Ne-Yo donne rendez-vous à ses fans avec le titre "Give Me Everything" de Pitbull où il figure aux côtés de Nayer et Afrojack. Après avoir signé sur le mythique label soul Motown, il publie en 2012 R.E.D., acronyme de Realizing Every Dream, sur lequel figure le tube "Let Me Love You (Until You Learn to Love Yourself)", co-écrit avec Sia. Dans la foulée de l'énorme succès de cet album, il est avec Akon, un an plus tard, la voix du hit "Play Hard" de David Guetta. En 2015, Non-Fiction devient pour sa part le quatrième album de Ne-Yo à s'imposer en tête des ventes américaines grâce au virage dance/RnB insufflé cette fois et les nombreux featurings (Pitbull, T.I, Juicy J, Young Jeezy, David Guetta) qui animent ce disque. Mais le chanteur envisage rapidement son successeur et y planche dès 2015 en espérant une sortie l'année suivante. Deux titres seront livrés en amuse-bouche : "Goodbye" et "She Leaving With Me". En attendant, il planifie un retour sur scène pour décembre 2016 avec une mini-tournée en Grande-Bretagne. Finalement, son opus, baptisé Good Man, s'effeuille à partir de mi-2017 avec les singles "Earn Your Love" et "Another Love Song", lesquels ne trouvent malheureusement pas leur place dans les charts. Le disque devrait sortir au cours du mois de novembre.

Actualités