Biographie & Discographie

Saïd M'Roumbaba voit le jour le 14 janvier 1979 à Marseille. Il débute dans le rap en intégrant en 1995 le groupe KDB (pour Kids Dog Black) qui compte également dans ses rangs Segnor Alonzo, Don Vincenzo et Sya Style. KDB change bientôt de nom pour Psy 4 de la Rime et publie en 2002 un premier album studio baptisé Block Party qui fait l’événement dans le landernau du rap. Le deuxième, Enfants de la lune, sort en 2005 et ne tarde pas à obtenir la certification or. Soprano met à profit cette soudaine notoriété pour fonder son propre label et faire profiter de son rayonnement de jeunes artistes qu’il décide de signer, à l’instar de Léa Castel, Cesarë, Mino, Lygne 26 ou encore La Swija.

Encouragé par ses camarades de jeu comme par le label du groupe, Soprano se lance en solo et publie un premier single, intitulé « Moi j’ai pas », puis une première mixtape dont le nom constitue tout un programme, Psychanalyse Avant l’Album. Ce dernier, baptisé Puisqu’il Faut Vivre, survient en février 2007 et est suivi par une tournée d’envergure en France, qui connaît comme point d’orgue un show à domicile, au Dôme de Marseille. Il fait l’objet d’une captation, publiée en 2008 sous la forme d’un album live. En 2010, il revient avec deux singles, « Darwa » et « Crazy », en préambule à une nouvelle mixtape, De Puisqu'il Faut Vivre à la Colombe, qui sert d’introduction à son deuxième opus, La Colombe.

Mais la critique se montre réticente face à ce disque, à la limite de la dance et contaminé par un usage excessif de l’autotune. En mars 2011, il conclut ce qu’il considère comme un diptyque avec son troisième disque, Le Corbeau, dont est extrait le single « Dopé » et qui accueille quelques featurings d’exception (Lary, Alonzo, K-rlos, Method Man). L’année suivante, Soprano s’offre une parenthèse récréative aux côtés de Red’K, le temps de E=2 MC's, qui met en vedette l’humour ravageur des deux maîtres de cérémonie. Soprano multiplie ensuite les participations (Maître Gims, Corneille, Seth Gueko, Mister You, Generation Goldman), avant de sortir son quatrième disque, Cosmopolitanie, en octobre 2014. Pas moins de six singles en sont extraits : "Ils ne nous connaissent pas", "Cosmo", "Fresh Prince", "Clown", "Millionnaire" et "Barman". Le succès de l'album, qui décroche une certification de platine avec plus de 500 000 copies vendues, lui permet d'envisager la suite sereinement. Celle-ci se dessine en 2016 au travers d'un nouvel album à paraître en octobre : Mon Everest. Deux titres le précèdent : "En Feu" et "Le Diable s'habille en Prada" qui confirment la variété de ses inspirations : zouk, dance, trap ou encore electro s'y entrechoquent joyeusement. Marina Kaye, Alonzo, Jul et Black M font partie des invités ayant apporté leur concours à ce disque. Quelques semaines plus tard, le rappeur de 37 ans annonce qu'il travaille à l'écriture de sa biographie, dont il dévoile déjà le titre : Mélancolique Anonyme. En attendant cette publication, l'exploitation de Mon Everest se poursuit avec la sortie d'un nouveau single, "Coeurdonnier". Il arrive à point nommé pour promouvoir sa tournée estivale, opportunément baptisée "Everestival". Sans laisser retomber la pression, il publie en septembre une réédition de son album, assortie de cinq inédits : "Mon précieux", "Demain c'est maintenant", "Mark Landers", "Amour siamois" et "Le Prélude du phœnix". Ce dernier est évidemment une indication sur le nom de son prochain album, qui sera certainement baptisé Phoenix. Soprano est de nouveau sur la route fin 2017 avec en point d'orgue un concert à Marseille, sa ville, au Stade Vélodrome.

Actualités