Biographie & Discographie

Fruit de l’amour entre un Nigérian et une Brésilienne, Adetayo Ayowale Onile-Ere, qui optera pour le nom de scène Taio Cruz, naît le 23 avril 1985 à Londres. Il se lance très tôt dans la musique : il affiche en effet à peine dix-huit ans lorsqu’il signe un partenariat entre son propre label, Rokstarr, et Republic, une branche d’Universal. Il n’est pas plus âgé quand il co-écrit la chanson « Your Game » pour le compte de Will Young, issu du télécrochet Pop Idol. La collaboration figure parmi les nominations des Brit Awards l’année suivante. Cette reconnaissance lui permet d’être enrôlé par Rihanna pour travailler sur « Umbrella », un titre prévu initialement pour Britney Spears.

Avec de telles références, le jeune fan de soul et de rap peut aborder sereinement ses débuts discographiques. Ceux-ci interviennent en 2006 avec les singles « I Just Wanna Know » (n°29), « Moving on » (n°27), puis avec « Come on Girl », un duo avec Luciana. Ces titres constituent la colonne vertébrale de son premier disque studio, Departure, qui paraît en mars 2008 et ne tarde à être certifié disque d’or au Royaume-Uni. Les sollicitations pleuvent dès lors : Alexandra Burke, Leona Lewis, Anastacia ou encore les Sugababes font ainsi appel à lui, de même que Tinchy Stryder, qui démarre sa carrière en trombe avec un « Take Me Back », qu’il doit au compositeur londonien. Mais ce dernier sait aussi passer la main quand il s’agit de ses propres productions : c’est ainsi qu’il s’appuie sur Fraser T. Smith pour la composition et la production de son deuxième album, Rokstarr, qui surgit en octobre 2009, propulsé par son premier numéro un des ventes, « Break Your Heart ».

Le succès ne se dément pas avec les singles suivants, « No Other One » et « Dirty Picture », un duo avec la chanteuse Ke$ha. Autant artiste que business man, Taio Cruz assoit sa notoriété en lançant une marque de vêtements et accessoires. Mais c’est bien sur le terrain de la musique que la consécration arrive, puisque fin 2010, il glane le prix Vanguard de l’ASCAP, un Brit Award et un Virgin Media Award. Après ce plein de confiance, il attaque l’année 2011 bille en tête avec quatre hits successifs : « Little Bad Girl » de David Guetta, auquel il apporte son concours, « Telling The World » qui trouve sa place sur la bande originale du dessin animé Rio, « Hangover », qu’il interprète en duo avec Flo Rida et l'incontournable « Troublemaker ». Taio Cruz enchaîne en 2012 avec un nouvel album studio, TY.O, idéalement servi par les producteurs RedOne, Jason Gilbert, Steve Angello et Dr. Luke. En 2015, l'artiste annonce la sortie prochaine d'un nouvel album studio, baptisé #Black. En attendant, il participe l'année suivante à une nouvelle chanson, « Booty Bounce », aux côtés de Tujamo. Elle parvient à se classer en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Il se fait beaucoup plus discret en 2017, ne collaborant qu'à "Boy With a Pipe", de Jacob Roze. Mais il informe ses fans qu'il travaille sur de nouveaux morceaux, ce qui laisse présager également un nouveau disque.

Actualités