Biographie & Discographie
Né le 1er février 1995 à Rotterdam, aux Pays-Bas, Oliver Heldens a démarré très tôt la musique et connu son premier tube en 2014. C'est Tiestö qui découvre le premier ce DJ alors qu'il sort à peine de l'adolescence. Ce dernier sort "Stinger", son premier single en 2013 puis "Gecko" quelques mois plus tard. Ré-enregistré sur le label de Tiestö sous le nom "Gecko (Overdrive)" avec l'Anglaise Becky Hill au chant, il devient numéro un en Grande-Bretagne en 2014. Le succès est à nouveau au rendez-vous quelques mois plus tard avec "Last All Night (Koala)" qui s'octroie cette fois la cinquième position. En 2015, il multiplie les collaborations en s'associant à Shaun Frank, Da Hool ou encore Tiësto. Sa progression est très rapide et soulève l'enthousiasme de DJ Mag qui le fait grimper à la dixième place de son classement des meilleurs DJ mondiaux, sans que cela entrave la productivité du jeune artiste, qui signe en 2016 "Waiting", "The Right Song" (enregistré avec Tiësto et qui s'établit en dixième position des charts britanniques), "Ghost", "Space Sheep" et "Flamingo". L'année suivante, il agrémente sa discographie de trois nouveaux titres avec "I Don't Wanna Go Home", "The Answer", "Ibiza 77" et "What the Funk", sur lequel il invite Danny Shah. Début 2018, un nouveau titre se fait remarquer : "King Kong", mais c'est sur scène que l'artiste prend la lumière, comme à Tomorrowland où il assure une prestation d'exception. Puis il publie un nouveau titre, "Riverside 2099" enregistré en collaboration avec Sidney Samson.
Né le 1er février 1995 à Rotterdam, aux Pays-Bas, Oliver Heldens a démarré très tôt la musique et connu son premier tube en 2014. C'est Tiestö qui découvre le premier ce DJ alors qu'il sort à peine de l'adolescence. Ce dernier sort "Stinger", son premier single en 2013 puis "Gecko" quelques mois plus tard. Ré-enregistré sur le label de Tiestö sous le nom "Gecko (Overdrive)" avec l'Anglaise Becky Hill au chant, il devient numéro un en Grande-Bretagne en 2014. Le succès est à nouveau au rendez-vous quelques mois plus tard avec "Last All Night (Koala)" qui s'octroie cette fois la cinquième position. En 2015, il multiplie les collaborations en s'associant à Shaun Frank, Da Hool ou encore Tiësto. Sa progression est très rapide et soulève l'enthousiasme de DJ Mag qui le fait grimper à la dixième place de son classement des meilleurs DJ mondiaux, sans que cela entrave la productivité du jeune artiste, qui signe en 2016 "Waiting", "The Right Song" (enregistré avec Tiësto et qui s'établit en dixième position des charts britanniques), "Ghost", "Space Sheep" et "Flamingo". L'année suivante, il agrémente sa discographie de trois nouveaux titres avec "I Don't Wanna Go Home", "The Answer", "Ibiza 77" et "What the Funk", sur lequel il invite Danny Shah. Début 2018, un nouveau titre se fait remarquer : "King Kong", mais c'est sur scène que l'artiste prend la lumière, comme à Tomorrowland où il assure une prestation d'exception. Puis il publie deux nouveaux titres, "Riverside 2099" enregistré en collaboration avec Sidney Samson et "Fire in My Soul".
Actualités