3 min de lecture Lol

EN GIFS - Les 7 situations d'une vie en coloc

Soirées de folies, fous rires dans le canapé, corvée de vaisselle... La colocation a du bon !

La vie en coloc, c'est des situations incontournables
La vie en coloc, c'est des situations incontournables Crédit : NBC
Capucine Trollion

Que ce soit avec vos potes ou votre chère et tendre, la colocation c'est un mode de vie qui ne déçoit pas. Impossible de déprimer quand vous savez que vos colocs sont là pour vous. Soirées devant Netflix, commandes de pizzas à des heures improbables, corvées de vaisselle et de poubelles repoussées au maximum, une vie en colocation c'est du kiff. Bon, il y aussi des moments où votre patience a des limites, mais que serait votre quotidien sans vos colocs ? En 7 situations (re)vivez les moments d'une vie à plusieurs.

1. Vos soirées sont toujours animées

Pour une grosse soirée ou un dîner, voire une soirée de glande devant Netflix, avec un ou plusieurs colocs vos soirées sont rythmées. C'est toujours bon de rentrer chez soi après une grosse journée au boulot et de trouver vos potes. Même si vous avez un petit coup de blues, ce sera difficile de vous enfermer dans la chambre lorsqu'on vous proposera une partie de Fifa ou un apéro

À lire aussi
Les animaux de la semaine Buzz
VIDÉO - Les animaux qui ont marqué la semaine

2. Vous faites de nouvelles rencontres

Les potes de vos colocs sont  les bienvenus à l'appart. Parmi eux, vous avez sûrement rencontré le mec/la fille canon, le fan de comics ou de jeux vidéo avec qui débattre des heures, le fêtard, toujours partant pour une after ou même le sportif qui vous accompagne aux entraînements. 

3. Vous connaissez tous les numéros des livreurs de repas

Italien, japonais, chinois, burger, on en passe et des meilleurs. Dans votre coloc, vous n'avez même plus besoin de taper le numéro du livreur. Vous le connaissez par cœur, tout comme les cartes des menus et les codes promos.

4. Vous êtes devenu tolérant (ou vous l'êtes encore plus qu'avant)

Vous n'habitez pas avec votre double. Donc, c'est tout à fait normal de s'adapter pour mieux cohabiter. Par exemple, vous avez appris à ne plus criser devant le côté bordélique de votre coloc. Vivre avec quelqu'un d'autre qui n'est pas de sa famille est une expérience, qui aide aussi à ouvrir son esprit et arrondir les angles. Vous avez aussi appris à apprécier la musique jazz ou goûter des plats auxquels vous n'auriez jamais pensé. Attention à ne pas trop tirer sur la corde pour éviter que la coloc ne se transforme en Civil War.

5. Vous ne manquez pas d'affection

Chez vous, c'est presque toujours la journée du câlin. Même si le geste est pudique dans certains cas, l'intention y est !

6. Vous avez appris à partager

De votre placard à chaussettes à vos gâteaux préférés, votre instinct de propriété est un peu moins développé qu'avant. Et puis c'est toujours plus pratique de partager quand on a un budget dans le rouge. Par contre, on en parle toujours avec son coloc pour éviter les mauvaises surprises.

7. Vous organisez de sacrées soirées

Même si vos voisins vous détestent ou que la police connaît votre numéro de porte par cœur, le week-end vous organisez des soirées épiques. L'art des cocktails vous le maîtrisez aussi bien que de gérer des relous. Mais, le lendemain vous regrettez, surtout devant l'état apocalyptique de l'appart.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lol Gifs Extended
Abonnez-vous
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site Funradio.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants