4 min de lecture Lol

EN GIFS - Vous savez que vous passez le bac quand...

Plus qu'un mois avant le début du bac ! Entre la pression de vos proches et les révisions qui traînent, vous commencez à saturer.

La période du bac, vous savez très bien que vous dites adieu à votre vie sociale
La période du bac, vous savez très bien que vous dites adieu à votre vie sociale Crédit : ABC/Nicole Rivelli
Capucine Trollion

"Alors, cette année c'est le bac !" Combien de fois, vous élèves de Première et de Terminale vous avez entendu cette phrase. Cet examen de folie, qui finit en beauté (ou pas) vos années du lycée et votre année de 1ère. Il ne vous reste d'ailleurs plus qu'un mois avant le début des épreuves, mais on parie que vous le savez déjà. c'est vrai que vos profs et vos parents vous le répètent assez souvent, sans compter vos potes stressés qui commencent déjà à vous demander ce que vous avez révisé. 

Vous y êtes presque ! Bac de Français pour les uns ou de fin de lycée pour les autres, ces trois lettres vous les connaissez par cœur. Vous en avez des boutons de stress, une certaine impatience ou carrément un je-m'en-foutisme aigu. Dans tous les cas, votre vie sociale n'est plus la même et le Stabilo est devenu votre meilleur ami. Et en plus vous ne savez toujours pas ce que vous ferez l'année prochaine. Gardez la foi.

À lire aussi
Les animaux de la semaine Buzz
VIDÉO - Les animaux qui ont marqué la semaine

1. "Prêt pour le bac ?"

Profs, parents, potes, tout le monde vous en parle. À la longue, ils vous arrivent même de rêver que des lettres géantes vous poursuivent. À croire que tout le monde s'en fiche des vacances d'été ! Du coup vous avez la technique : quitter la conversation, mettre vos écouteurs à plein volume ou regarder par la fenêtre si vous êtes en classe.

2. D'ailleurs, vous seriez capable de tuer la personne qui vous en parle

Franchement, à quoi vous en parler tout le temps ? Ce n'est pas ça qui va vous motiver ou au contraire vous aider à réviser. C'est plus fort que vous, dès qu'un mot commence par "b", vous avez envie de vous transformer en Hulk et de tout fracasser sur votre chemin.

3. Vous subissez la pression de vos parents et de vos profs

"Tout le monde a son bac donc tu l'auras !". Si vos parents pensent que cela peut vous aider, c'est bien le contraire qui se produit. Sans parler de vos profs et du proviseur qui veulent augmenter le taux de réussite du lycée cette année. Comme si tout l'avenir de votre lycée et la fierté de la famille reposaient sur vos épaules. Ce n'est qu'un examen, enfin il faut quand même faire de son mieux.

4. Vous devenez superstitieux

"Si je traverse avant que le bonhomme ne passe au rouge, j'aurai mon bac" ou "Si je cours sans m'arrêter pendant 10 minutes, j'ai ..." Allez, avouez que vous vous y avez pensé au moins une fois. Et c'est surtout lorsque vous arrivez à réussir votre "défi" que votre foi dans les superstitions est renforcée. Par contre, le jour de l'examen, vous réaliserez peut-être que c'était complètement débile.

5. Vous prenez des pauses de 45 minutes toutes les 10 minutes

Les révisions c'est votre quotidien (ou pas). Une fois que vous décidez de vous y mettre, vous essayez de rester concentré le plus longtemps. Mais, il n'y pas le "feu au lac" et vous en profitez pour faire tout ou n'importe quoi, tant que vous êtes loin de votre bureau. Et bien évidemment, vous passez plus de temps en pause qu'en mode "bachotage".

6. Vous avez déjà prévu votre soirée post-bac

Il faut garder à l'esprit l'essentiel de votre début de vacances : les soirées. Et elle-là pas question de la louper puisque vous aurez l'occasion de faire une dernière énorme fête avec vos potes du lycée. Même si vous visez les rattrapages, vous enflammerez aussi le dance-floor.

7. Vous préparez votre oral devant le miroir

Pour le Bac de français, il ne faudra pas se louper lors de votre oral. Alors, tant pis si vous ne connaissez pas vraiment Jean-Jacques Rousseau, encore moins de Rimbaud, vous aurez au moins la "tchatche" pour embrouiller un peu l'examinateur et grappiller des points sur votre art de l'éloquence.

8. Vous "stabilotez" au taket

Pendant cette période de révision, le surligneur devient votre ami. Sauf que vous avez tellement peur de passer à côté d'une phrase importante que vous surlignez tout. Mais, vraiment tout : du plat préféré de Charles Baudelaire, en passant par la couleur du costume du général de Gaulle à tous les synonymes de "speak" en anglais. En gros, vous savez surligner comme un pro, même si vous n'avez pas encore appris une seule ligne.

10. Vous passez plus de temps à calculer vos points que réviser

Entre les points de philo, histoire-géo et matières scientifiques, vous essayez de mettre en place vos priorités. Sauf que ce n'est pas aussi simple avec tous ces coefficients et qu'au final vous passez plus de temps sur votre calculette (qui sert aussi d'anti-sèches) que le nez dans vos bouquins. 

12. "Ça va, je suis large"

Un mois au final, c'est largement suffisant pour apprendre une année de cours. Allez, que la Force soit avec vous !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lol Gifs Extended
Abonnez-vous
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site Funradio.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants