DonDIablo

Don Diablo

Electro

Biographie & Discographie

Né le 27 février 1980 à Coevorden aux Pays-Bas, Don Pepijn Schipper signe dans une maison de disques alors qu’il n’est âgé que de quinze ans. Il ne lui faut qu’une petite dizaine d’années pour bâtir son empire, qui passe par la création de son propre label, Sellout Sessions et surtout une notoriété acquise dans l’univers underground grâce à des titres tels que « Who’s Your Daddy », « Pain is Temporary », « Pride is Forever » ou encore « Blow ».

Ce dernier devient son premier single à intégrer les charts néerlandais, et fait décoller sa carrière internationale, l’amenant à se produire dans de nombreux pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Australie, mais aussi le Japon ou le Brésil. Sollicité pour composer le thème du jeu vidéo Batman : Arkham Origins en 2013, il distille de nouveaux titres sur des labels appartenant à certains collègues comme Axwell, Nicky Romero ou Steve Angello. Tiësto, Avicii, Martin Solveig ou Tommy Trash savent d’ailleurs le féliciter lorsqu’il connaît son plus gros succès avec « Starlight (Could You Be Mine) », tandis que le monde entier s’incline devant « Chain Reaction (Domino) » (avec Kris Kiss), « My Window » (avec Maluca), « On My Mind », « Universe » (avec Emeni) ou encore « Chemicals » (avec Tiësto) en 2015. Ces succès lui valent d'obtenir la 30ème place au classement des meilleurs DJ de DJ Mag. 2016 réserve à nouveau une belle moisson de tubes avec cette fois "Tonight", "Silence", "Drifter", "Cutting Shapes" et surtout "What We Started" sur lequel il fait équipe avec Steve Aoki et Lush & Simon. Il bénéficie également de l'exposition de "Love on the Brain", choisi par Rihanna pour poursuivre l'exploitation de son album studio, Anti et dont il a délivré une nouvelle version, n'hésitant pas à jouer sur les rythmes et à modifier la voix de la chanteuse barbadienne. En juillet 2017, on retrouve Don Diablo avec un nouveau titre dance, "Momentum", façonné à partir des parties vocales de "Right Here Right Now" de Fatboy Slim. Un morceau qui devrait en toute logique intégrer son nouvel album attendu pour novembre, aux côtés de "Don't Let Go", l'autre single dévoilé en amont de la sortie qu'il interprète avec le trio electro-pop Arizona.

Actualités