1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDEO - Un ado pense être un X-Men depuis qu'il a été frappé par la foudre
2 min de lecture

VIDEO - Un ado pense être un X-Men depuis qu'il a été frappé par la foudre

Un ado russe de 12 ans dit avoir "des pouvoirs magnétiques", comme Magnéto, le personnage de X-Men, depuis qu'il a été frappé par la foudre.

Le nouveau X-Men ?
Le nouveau X-Men ?

Nikolai Kryaglyachenko rentre tranquillement de l’école. Il s’appuie contre un réverbère et touche malencontreusement un fil électrique défectueux. “Projeté sur plusieurs mètres” par le choc, il survit malgré tout. Depuis, l’ado russe de 12 ans aurait développé d’étranges facultés.

“Je peux faire des choses dont j’étais incapable auparavant, mais je n’arrive pas à me contrôler. Même quand je ne le cherche pas, j’attire les objets. Il m'est même arrivé d'attirer un verre.”, a-t-il confié aux médias russes. Le Dailymail raconte que le lendemain de son choc électrique, au réveil, Nikolai a constaté un fait étrange : “Quand je me suis levé, et que je suis sorti du lit, je me suis rendu compte que des pièces de monnaie qui étaient restées sur le lit s’étaient collées à mon corps. Quand je prenais mon petit-déjeuner, un peu plus tard, j’ai fait tomber ma cuillère, et elle est restée collée à mon torse.”

Futur super-héros ?

Photos à l’appui, on constate que Nikolai peut “retenir” les objets en métal sur sa peau, comme des pièces de monnaie et des couverts.
 
Pour le jeune russe, pas de doute : l’accident lui a donné des “pouvoirs magnétiques” proches de ceux de Magnéto, un personnage de la saga X-Men, qui attire et contrôle les objets métalliques par la force de sa pensée. Une référence toute trouvée pour le garçon, fan de comics. Il a décidé de ne plus devenir pompier, mais plutôt… un super-héros !
 
Nikolai serait capable de transmettre son “don” aux autres en les touchant : “J’ai réussi à faire tenir une louche sur mon nez”, assure Vika Balandina, une de ses camarades de classe.

Pas le premier cas

Ce n’est pas la première fois qu’un tel cas apparaît en Russie. En 1987, un an après l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, un couple, leur fille et leur petit-fils ont développé les mêmes capacités, peut-on lire dans The Guardian. Des scientifiques russes et japonais les ont examinés mais n’ont pas trouvé d’explication à leur état. Un rassemblement de 300 “magnets humains” a même eu lieu en Bulgarie en 1990, après qu'une femme a montré ses capacités à la télévision. Elle pouvait faire tenir jusqu'à 7 kilos de métal sur la paume de sa main, tenue à la verticale.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
En Direct
/