Feder

Feder

Electro

Biographie & Discographie

En 2014, le DJ français Feder, natif de Biot dans les Alpes-Maritimes, est voisin du Niçois The Avener, avec qui il partage le goût d'une deep house pleine de trouvailles sonores et d'élégance. L'artiste se retrouve mis en lumière grâce au réseau participatif The Hype Machine puis propulsé numéro un des ventes en Russie, et en Turquie avec son tube "Goodbye", doté d'un groove sensuel et mystérieux diffusé par la chanteuse Lyse. Il est encore inconnu en France, mais la progression va être fulgurante, puisqu'en 2015, il devient numéro un dans l'Hexagone, et en Belgique. Parti s'imprégner de la scène parisienne, il en était revenu début 2014 avec une version enthousiasmante de "Can't Get Away" de Sixto Rodriguez, qu'il avait renommée "Sixto" en hommage à ce musicien culte. Toujours en 2015, il regoûte aux plaisirs du top 5 français avec un autre hit en puissance, "Blind", qui accueille la voix charnelle d'Emmi. L'année suivante, il s'appuie sur un autre featuring pour signer l'un des tubes de l'été : son association avec Alex Aiono, phénomène américain d'à peine vingt ans sur "Lordly", un titre à la pulse irrésistible, choisi comme chanson officielle du prochain mondial de handball. En 2017, l'étoile montante de la deep house est annoncée comme tête d'affiche de l'exigeant festival des Transmusicales de Rennes qui se tiendra début décembre. En attendant, il occupe le terrain sur les ondes avec un titre collaboratif, "Private Dancer", qu'il signe avec le chanteur anglais d'origine italienne, Julian Perretta. Puis, en novembre, c'est au tour de "Breathe" de faire l'actualité, un titre issu de son EP homonyme, paru le même mois. il survient au bon moment, quelque jours avant le passage du DJ français à l'AccorHotel Arena de Paris.

Actualités