1. Accueil
  2. Évènements
  3. Les 8 étapes quand vous êtes en galère de transports
3 min de lecture

Les 8 étapes quand vous êtes en galère de transports

EN GIFS - Grève des bus, retards, combats pour choper un vélo, (re)découvrez les pires galères d'une journée sans transports.

Prendre un taxi est une solution quand il n'y pas de bus
Prendre un taxi est une solution quand il n'y pas de bus
Crédit : Taxi Driver/ DR
Capucine Trollion - Journaliste
Capucine Trollion

Ce matin, c'est la panique. Pas de métro, encore moins de bus, mais il faut quand même aller en cours et au boulot. La journée commence mal puisque vous risquez fortement d'arriver (très) en retard. Pire encore : il va falloir courir, pédaler ou trottiner pour arriver à destination. De la crise de colère, en passant par la bataille pour choper le dernier Vélib' disponible, une journée sans transports c'est une journée pourrie. En même temps, c'est l'occasion rêvée de faire du sport ou de se faire des nouveaux potes, qui galèrent autant que vous.

1. Vous êtes "vénère"

via GIPHY

Qu'elle soit annoncée la veille ou le matin même, une grève des transports est un bon moyen pour se réveiller de mauvaise humeur. Soit parce que vous avez dû vous lever plus tôt pour anticiper, soit parce que vous êtes déjà en retard au moment où l'information tombe. 

2. Vous cherchez une solution sur Internet

via GIPHY

La magie du web peut souvent faire des miracles. Mais ce jour-là, les réseaux sociaux et les sites de transports en commun sont comme votre humeur : saturés. Problème de connexion, black-out total sur la RATP, TCL, Tisséo et autres sites, rien n'y fait : c'est avec vos jambes que le problème se résoudra.

3. Vous essayez de prendre un taxi

via GIPHY

Confiant, vous voilà prêt à commander ou choper sur la route un taxi/Uber/Heetch. Sauf que vous n'êtes pas le seul petit malin à avoir cette idée. Résultat : très peu de voitures disponibles (donc solution abandonnée) ou bouchons monstres si vous réussissez à en avoir un. 

4. C'est la guerre pour prendre un Vélib'

via GIPHY

À lire aussi

Là aussi vous n'êtes pas le seul à avoir eu cette idée. Sauf que les bornes ne proposent pas des dizaines et des dizaines de vélos. Il faut agir vite, ou tenter de négocier avec vos compagnons de galère. Il est bien évidemment exclu de monter à plusieurs sur un même Vélib' : c'est beaucoup trop dangereux et puis au pire, vous êtes déjà en retard, pas la peine de risquer l'hôpital.

5. Vous piquez le vélo, les rollers, la trottinette de votre petit frère

via GIPHY

Aux grands maux, les grands remèdes. Tout ce qui roule et que vous pouvez emprunter gratuitement devient votre ultime solution pour vous rendre au boulot ou en cours. Tant pis si vous avez l'air d'un idiot avec la trottinette colorée de votre nièce, ou d'un patineur du dimanche avec les rollers de votre voisin. Remarque, c'est aussi l'occasion de relancer la mode du patin et de la trottinette pour 2016.

6. Vous décidez de courir

via GIPHY

Que vous soyez sportif aguerri ou du dimanche, le running pour se rendre au boulot est un bel effort. Mais, c'est aussi l'occasion de perdre du poids ou de vaincre les obstacles de l'hiver qui ruinent votre motivation sportive. Pensez à bien vous échauffer avant et après l'effort et de vous hydrater suffisamment. Et si en plus il y a une douche au bureau...

7. Vous arrivez en nage au boulot/en cours

via GIPHY

Entre le vélo, la marche rapide ou le running, vous avez choisi la manière forte pour arriver à destination. Manque de pot, sans équipement adapté, vous avez transpiré plus que de raison. Bonjour la journée avec une odeur qui pique le nez, sans oublier les sensations désagréables des vêtements qui collent à la peau. 

8. Vous restez chez vous

via GIPHY

"Tout vient à point à qui sait attendre" dit l'adage. Sauf que là vous n'avez plus envie d'attendre et de toute manière, aucun bus ne va apparaître comme par magie. Plutôt que de vous lancer dans une course contre la montre ou de transpirer dès 8 heures du matin, vous préférez abandonner le combat et rester chez vous. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
En Direct
/