1. Accueil
  2. Évènements
  3. "Thor : Love and Thunder" : un Marvel qui ne se prend pas au sérieux
3 min de lecture

"Thor : Love and Thunder" : un Marvel qui ne se prend pas au sérieux

NOUS L'AVONS VU - Le super-héros, incarné par Chris Hemsworth, vu dans la saga Avengers revient dans une 4e aventure périlleuse. Que vaut ce nouveau long-métrage sur le maître du tonnerre ? Notre critique sans spoilers.

Nassim Aziki
Nassim Aziki

Thor est de retour. Après un Doctor Strange enthousiasmant, Marvel continue à exploiter sa machine à super-héros dans une phase 4 (contenant déjà Black Widow, Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, Les Éternels, Spider-Man : No Way Home et Doctor Strange in the Multiverse of Madness), qui espère bien convaincre les fans de l'univers ayant apprécié Avengers : Endgame, final époustouflant d'une saga héroïque débutée en 2008 avec Iron Man. 


Le Marvel Cinematic Universe regorge d'histoires pour nous faire saliver encore quelques jolies années devant nos écrans. Dans Thor : Love and Thunder, le maître du tonnerre s'apprête à nous offrir un récit bien plus personnel. Depuis le dernier volet de la saga Avengers, notre héros tente de se recentrer sur lui-même. 

Après une apparition des plus surprenantes face à Thanos, il espère se reprendre en main. Fini la grosse bedaine qui a tant fait sourire les spectatrices et spectateurs. Il s'est remis au sport dans cette nouvelle aventure. Abdos saillants, bras musclés... Thor est prêt à affronter son nouvel ennemi, le terrifiant Gorr. 

Gorr, la véritable surprise du film

Dans ce 4e volet, Thor est en pleine introspection. Notre super-héros recherche la quiétude après ses aventures rocambolesques aux côtés des Avengers dont il fait partie. Mais cette tranquillité va rapidement être chamboulée avec l'arrivée d'une menace redoutable, celle de Gorr. Un personnage à l'apparence effrayante qui aura pour mission d'exterminer tous les semblables de Thor. 

À lire aussi

Surnommé "The God Butcher", le personnage incarné par Christian Bale (vu dans la saga Batman de Christopher Nolan) va semer la terreur dans l'univers de notre super-héros au marteau (ou plutôt à la hache). Après une déception et une perte familiale, ce grand méchant apparu en 2013 dans les comics, ne verra que vengeance et meurtre à l'encontre des personnalités divines. Ce personnage maudit tentera de les faire tomber une à une. Alerté par cette menace, Thor va tenter de mettre en garde Zeus et ses semblables pour l'arrêter. Mais tout ne va évidemment pas se passer comme prévu. 

Gorr est la véritable surprise de ce long-métrage. L'interprétation qu'en fait Christian Bale est assurément séduisante. L'acteur n'en fait pas trop et parvient à ne pas tomber dans le cliché d'un méchant dont les motivations sont plus que discutables. En effet, ici on comprend chacun de ses gestes, même les plus graves. 

via GIPHY

Une réalisation soignée, un humour forcé

Réalisé par Taika Waititi à qui l'on doit le précédent volet le film Thor : Ragnarok (sorti en 2017), ce nouveau long-métrage offre son lot d'effets spéciaux en tout genre. Film de super-héros oblige. Les scènes de combat sont jouissives à contempler. Mention spéciale pour la scène en noir et blanc, parfaitement maîtrisée, dont on aurait aimé voir le même niveau pendant tout le film qui hélas pêche par son humour parfois trop présent. Thor enchaîne les vannes et semble par moments en roue libre totale, allant ainsi à contre-courant de ce que nous laissait entrevoir Avengers : Endgame avec un côté épique, ici complétement disparu. 

La production de Marvel accumule les bourdes avec plusieurs clichés. Se voulant trop parodique, Thor : Love and Thunder n'arrive pas à faire tout le temps rire. Dommage, quand on sait le casting qui accompagne Chris Hemsworth. Natalie Portman a été rappelée pour reprendre son rôle de Jane Foster, ex-petite amie de notre héros, transformée en Mighty Thor, afin d'aider Thor dans cette nouvelle aventure. Sa présence va s'avérer plus qu'importante, tout comme celle de Valkyrie, nommée nouvelle leader des Asgardiens par Thor. 

via GIPHY

Un film familial avant tout

Thor n'est pas la surprise espérée et semble pour le moment l'un des films Marvel les plus décevants de la phase 4. À vouloir parodier à outrance, le film se perd dans un n'importe quoi parfois absurde malgré quelques très bonnes idées. On aurait aimé moins d'humour forcé. Le film plaira sans nul doute au grand public puisque l'aventure se veut être familiale. Thor est le seul super-héros à bénéficier d'un 4e volet. Peut-être celui de trop... 

via GIPHY

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
En Direct
/

Bienvenue sur Fun Radio

Rejoignez la communauté RTL, RTL2 et Fun Radio pour profiter du meilleur de la radio

Je crée mon compte