1 min de lecture Region

Dispositif " Point relais sécurité" pour les enfants à Nancy : une première en France

La ville de Nancy vient de lancer un dispositif permettant à un enfant perdu ou en panique de trouver refuge chez un commerçant.

Elisabeth Laithier, adjointe à la politique familiale et la petite enfance a lancé le dispositif "Point Relais sécurité"
Elisabeth Laithier, adjointe à la politique familiale et la petite enfance a lancé le dispositif "Point Relais sécurité"
La rédaction de Fun Radio Lorraine Journaliste

La ville de Nancy vient de lancer le dispositif «  Point relais sécurité ». Une première en France. Objectif : permettre à un enfant perdu en ville ou qui se sent menacé de trouver refuge dans un commerce, une mairie de quartier ou une association. Pour le reconnaître, un autocollant est apposé sur la vitrine du magasin.

La campagne de sensibilisation aura lieu notamment dans les écoles
La campagne de sensibilisation aura lieu notamment dans les écoles

Le commerçant s'engage à accueillir l'enfant, appeler ses parents et si besoin, contacter la police municipale. 

À lire aussi
169693_8-MD-SD atlantique
Compétition de BMX semi-nocturne à Nozay (44)

L'initiative a également pour but de rassurer les parents et de permettre aux petits de se repérer en cas de panique. En effet, les commerçants se mobilisent déjà naturellement lorsqu'un enfant est en difficulté. 

Le macaron sera présenté dans toutes les classes des écoles. Une campagne de communication sera lancée également sur les réseaux sociaux et régulièrement en ville. 

Une centaine de commerçants devraient, à terme, participer à l'initiative.

Toutes les infos sont à retrouver sur nancy.fr

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Region Lorraine
Abonnez-vous
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site Funradio.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants