Tiesto

Tiësto

Electro

Biographie & Discographie

Né le 17 janvier 1969 à Breda, aux Pays-Bas, Tiësto, de son vrai nom Tijs Verswet, fait ses débuts dans la musique en écumant les clubs de son pays dès 1985. Il ne tarde pas à se faire un nom sur les scènes hardcore et trance durant la décennie suivante, à la tête de son label Black Hole Recordings, qui accueillera les séries Magik et Space Age. Sa notoriété passe un cap grâce au titre « Silence », rehaussé de la voix de Sarah McLachlan, qu’il publie sous le pseudonyme Delerium. Il s’installe en effet dans le top 10 des charts britanniques et ouvre la voie à un premier album, In My Memory (2001), sur lequel interviennent Jan Johnston (« Close to You »), Nicola Hitchcock (« In My Memory ») et Kirsty Hawkshaw (« Battleship Grey »).

Dans la foulée de performances scéniques exceptionnelles, comme son concert au Gelredome d’Arnhem, où le DJ assure un set de huit heures, il publie en 2004 un deuxième disque, Just Be, qui recèle quelques tubes incontournables comme « Nyana », « Traffic », « Love Comes Again » avec BT, ou encore l’improbable remix de l’« Adagio for Strings » de Samuel Barber. La même année, Tiësto conçoit un set original spécialement pour la cérémonie d’ouverture des J.O. d’Athènes, que l’on retrouve sur Parade of the Athletes, un disque sous l’influence de Giorgio Moroder, Tangerine Dream et Jean-Michel Jarre. De la même façon, il se voit confier l'animation de la ville de Pékin pour les J.O. suivants. Le monde du sport continue de lui faire confiance puisqu'il est sollicité également dans le cadre de l'Euro 2012 de football en Pologne et en Ukraine. Quatre albums viennent compléter sa discographie : Elements of Life en 2007, Kaleidoscope en 2009, Kiss From the Past en 2011 et A Town Called Paradise en 2014. À l'exception de l'avant-dernier, toutes ces productions se maintiennent avec régularité dans les charts européens, et le dernier lui offre même une belle percée aux États-Unis avec une 18ème place au Billboard. En 2015, il se signale par des remixes bien sentis (« Lay Me Down » de Sam Smith ou « Lean On » de Major Lazer), et quelques titres dont « Split (Only U) » qui entre dans le top 200 en France ou « Secrets » qui le voit collaborer avec KSHMR et Vassy. Au printemps de la même année, un nouveau volume de Club Life, qui s'intitule Club Life, Vol. 4 - New York City voit le jour. Le natif de Bréda y collabore avec divers artistes, afin de produire des titres tels que « Secrets » ou « The Only Way Is Up ». En 2016, après avoir renouvelé son contrat au MGM Grand de Las Vegas, il participe pour la première fois au festival néerlandais The Flying Dutch avant de dévoiler une nouvelle collaboration avec John Legend, intitulée « Summer Nights ». En novembre, il fait étalage de ses talents de remixeur en s'attaquant au hit de Calvin Harris, "My Way". Puis, deux mois plus tard, le temps d’un single, Tiesto s’éloigne de sa trance habituelle et opte pour des beats electro plus doux le temps du single « On My Way » avant de prouver son excellence dans l'art du remix avec sa relectue toute personnelle du tube "It Ain't Me", réunissant Selena Gomez et Kygo. Parallèlement, une étude insolite dévoile en 2017 qu'il est l'artiste ayant parcouru le plus de kilomètres au cours de ses tournées. Le 14 janvier 2017, le DJ est honoré par la ville de Las Vegas qui lui offre ses clés à titre symbolique et cette journée devient désormais officiellement le "Tiestö Day" dans le comté de Clark, dans le Nevada. Le 12 mai 2017, l'artiste dévoile un remix de "Red Lights" d'Hungry Man Fun Man.

Actualités