1. Accueil
  2. Évènements
  3. Bruno sur Fun Radio : l'interview exclusive de Pino, le nouveau héros du Jeu des 30 Secondes
3 min de lecture

Bruno sur Fun Radio : l'interview exclusive de Pino, le nouveau héros du Jeu des 30 Secondes

Antoine Pineau, plus connu sous le nom de Pino, vient d'enchaîner une septième victoire consécutive au Jeu des 30 Secondes. Interview avec le Misséen qui entre dans l'histoire de l'émission.

Pino qui joue de la guitare lors de la dernière de la saison à Berck-sur-Mer
Pino qui joue de la guitare lors de la dernière de la saison à Berck-sur-Mer
Crédit : Fun Radio
Bruno sur Fun Radio - L'intégrale du 12 Janvier
01:28:49
JB
JB

De lanterne rouge à leader incontesté. En moins de deux semaines, Pino a rempli son armoire de trophées et vient d'enchaîner, en ce mercredi 12 janvier 2022, une septième victoire consécutive au Jeu des 30 Secondes, la fameuse séquence de la matinale de Bruno sur Fun Radio. Une consécration pour celui qui était moqué pour ses piètres prestations il y a quelques semaines à peine. Rencontre exclusive avec ce surdoué.

Fun Radio : quelle est ta première réaction à chaud après ce septième succès consécutif ?
Pino : "La satisfaction forcément. J’ai effectué un gros travail physique cet hiver et je suis content de voir que la prépa est efficace. J’avais 3 points à faire pour assurer la victoire, je suis mal rentré dans mon match avec le mot 'gluten', mais Samih notre auditeur a su me mettre en confiance. Je le remercie. J’espère désormais atteindre une 8ème victoire. Un chiffre qui me paraissait impossible, il y a encore un mois."

Le doute a-t-il été présent durant ces sept victoires dans ton esprit ?
"Forcément après une première partie de saison où j’ai terminé l’année avec 75% de défaites. Je me suis séparé de mon entraîneur Jo Deumots. Je le remercie quand même pour tout son travail, mais j’avais besoin d’un nouvel élan. C’est pourquoi je bosse avec Delphine Ission depuis un mois. Je doute à chaque match en vérité, car même si mon niveau est correct aujourd’hui, il a tout de même été sacrément médiocre depuis mon arrivée en 2019."

Où comptes-tu t’arrêter ? Quels sont désormais tes objectifs ?
"Je prends match après match. Avec ces 7 victoires, j’ai sans doute assuré le maintien, mais rien est encore fait. Je vais devoir me battre avec les moins performants de l’équipe, je pense notamment à Christina ou encore Christina. Si j’obtiens 8 victoires, je vous annonce d’ores et déjà que l’année 2022 sera très bizarre avec notamment l’arrivée de zombies en juin."

À lire aussi

Que s’est-il passé durant les vacances de Noël, avant cette formidable transformation ?
"Comme je vous le disais, j’ai changé d’entraîneur avec l’arrivée de Delphine Ission. Elle a commencé à me faire deviner des onomatopées, puis des consonnes, des syllabes, des demi-mots puis des mots. Elle a su me mettre en confiance avec des phrases comme « t’es pas nul, t’es très nul ». J’ai eu un électrochoc. Et puis j’ai surtout bossé le foncier pour gérer mon stress. J’ai enchaîné les bûches, les fruits de mer, les morceaux de dindes et l’alcool même si c’est dangereux pour la santé. Sam c’est celui qui conduit donc celui qui ne boit pas."

Finalement, quelle est la “recette” Pino ?
"La recette Pino est assez simple : du panache, de la détermination et bien évidemment beaucoup de sang-froid notamment quand on affronte des adversaires redoutables comme Karina et Bruno. Comme je dis souvent « Rome ne s’est pas construite en un jour » et je suis persuadé qu’avec cette mentalité, je serais encore plus performant au mois de juin."

Comment vit le groupe ? Cette série exceptionnelle de victoires ne va-t-elle pas tendre tes relations avec les autres animateurs de l’émission, probablement jaloux ?
"Ils savent que je suis respectueux de leurs palmarès au Jeu des 30 Secondes, donc il n’y a aucune espèce d’animosité entre nous. Mes proches sont plus réservés depuis que j’ai retrouvé une tête de corbeau mort devant ma porte mais je sais que la déconne est le maître-mot dans cette équipe. Et puis vous savez si quelqu’un vient à se plaindre de mes performances, je lui dirais qu’il est dans sa jalousie et moi dans mon jacuzzi."

Cette dynamique incroyable a-t-elle des répercussions dans ta vie personnelle ? Ton téléphone sonne-t-il plus souvent, peut-être venant d’autres médias ?
"J’ai été contacté notamment par Laurent Romejko des « Chiffres et des Lettres » pour remplacer Bertrand Renard juge arbitre. Sinon, je reçois pas mal de félicitations de gens comme Barack Obama, Chuck Norris, Michel Platini ou encore Garou."

Si on te demandait de fermer les yeux et d’imaginer un jeu des 30 secondes parfait, que verrais-tu ?
"Un peu comme ma victoire mardi où tout s’enchaînait comme dans un rêve. C’était comme du ski de descente où vous négociez les virages avec souplesse. Pour rester dans la métaphore hivernale, j’ai envie de vous dire que « gagner, c’est SKI y’a plus de beau ». Merci à tous."

Rendez-vous ce jeudi 13 janvier sur les coups de 8h30 sur Fun Radio pour savoir si Pino va enchaîner un huitième succès, qui le ferait entrer dans la légende de Bruno sur Fun Radio !

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
En Direct
/