1. Accueil
  2. Évènements
  3. Test de "Kena : Bridge of Spirits" : une aventure enchanteresse signée Ember Lab
3 min de lecture

Test de "Kena : Bridge of Spirits" : une aventure enchanteresse signée Ember Lab

ON Y A JOUÉ - Cette jolie exclusivité Sony et PC aura de quoi vous surprendre. Belle, maîtrisée, et enchanteresse, cette aventure a tout pour elle.

"Kena : Bridge of Spirits" est sorti le 21 septembre sur PS4 et PS5
"Kena : Bridge of Spirits" est sorti le 21 septembre sur PS4 et PS5
Crédit : PlayStation
Le Studio Fun Radio - L'intégrale du 21 septembre
25:53
Nassim Aziki & Julien Tellouck

Un jeu indépendant qui s'est fait longuement désirer. Kena : Bridge of Spirits débarque enfin ce mardi 21 septembre. Attendu de pied ferme par les gamers du monde entier, le titre de Ember Lab [studio de développement américain basé à Los Angeles, ndlr] a su intriguer la communauté gaming. Présentée en 2020 lors du PS5: The Future of Gaming, cette petite exclusivité a fait sensation. Une direction artistique "pixarienne", des personnages instantanément attachants et un gameplay intuitif ont eu de quoi accrocher le public. 

Un savant mélange de Pixar et de Zelda, qui aurait pu dire non ? De quoi provoquer l'émoi chez les joueurs et joueuses PlayStation et PC, qui rappelons-le sont les seul.e.s à pouvoir mettre leur main sur cette nouvelle licence. Après une très longue année d'attente et moultes reports, voilà enfin que nous sommes récompensés. Certains médias s'étaient montrés inquiets quant à la qualité du jeu final puisque les codes, généralement envoyés à la presse bien avant, n'avaient pu être donnés à tous pour le jour de la sortie. Balayons ce point chez nous puisque de notre côté, nous avons acheté le titre nous-même sur le PS Store afin de soutenir le jeune studio encore inexpérimenté et ainsi vous proposer un test global évoquant les qualités et défauts du titre. Soyons clair : nous avons été bluffés

Kena : Bridge of Spirits est-elle la claque attendue ? La rédaction de funradio.fr vous dévoile son avis sur ce titre, testé sur PS5. 

Une réalisation "pixarienne" impressionnante

Kena : Bridge of Spirits vous transporte dans un univers très chatoyant. Vous y incarnez Kena, une jeune guerrière, Gardienne des esprits, qui va tenter de venir en aide à un village dans lequel des esprits maléfiques ont pris le contrôle des lieux. Plusieurs secrets entourent ce mystérieux village que vous allez traverser. Mais vous ne serez pas seul.e dans votre quête de vérité puisque de jolies boules de poils - appelées Rots - vous accompagneront. 

D'une mignonnerie absolue, ces petits esprits véloces de la forêt vous prêteront main-forte et auront un rôle prépondérant dans la gestion du gameplay. Armée d'un bâton magique (qui peut se transformer en arc) Kena aura besoin malgré tout des rots lors d'affrontements plus compliqués avec des ennemis féroces. Et autant dire que visuellement, le titre éblouit. Les nombreux effets de particules, d'explosions et autres sorts lancés impressionnent. Les cinématiques qui viennent jalonner le titre sont d'une beauté abyssale. C'est coloré et très vivant. Un peu comme le dernier épisode de Zelda, Breath of The Wild

Une inspiration "Zeldesque" réussie

À lire aussi

Inutile de tergiverser. Oui, Kena s'inspire des meilleurs pour nous offrir une expérience vidéoludique marquante. Et il est impossible de ne ma remarquer une très forte inspiration dans l'univers Zelda. Ember Lab ayant d'ailleurs réalisé un court-métrage, en 2016, sur Major's Mask, l'un des épisodes les plus cultes de la série des Zelda, l'influence n'est donc pas cachée. Loin de là. Il puise avec respect et intelligence dans les codes de la saga pour nous livrer un gameplay solide et une aventure réussie. 

Si Kena : Bridge of Spirits ne révolutionne en rien ce qui se fait dans les jeux d'aventure à la 3e personne, il le fait en tout cas particulièrement bien. La première copie rendue par Ember Lab est très convaincante et ne présage que du bon pour la suite. Une suite qu'on espère un poil plus longue (comptez 10 heures pour boucler l'aventure). Rappelons que le titre est disponible uniquement en version dématérialisée au prix de 39,99€. Une version boite, avec des goodies, arrivera plus tard, en novembre grâce à Just for Games. De quoi ravir les collectionneurs.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
En Direct
/